Campagnes & opérations de la Horde

Un ami vous veut du bien [Opé]

Temps de lecture : 23 minutes

ALERTE DE LA HORDE !

La flotte nomade a besoin de vous commandant. Qui que vous soyez, où que vous soyez et quel que soit votre expérience, votre soutien est important.

En fonction de ce que vous ferez, l’histoire de la flotte changera. C’est vous qui déterminerez de ce qu’il se passera ensuite.

Nous comptons sur vous !

Statut de l’Opération : Terminée (succès)

Avant de participer :

Dès que vous avez terminé :

Cette campagne ou opération est proposée par la wing Atlantis. Rendez-vous sur la page de présentation de ces événements pour en savoir plus.

Briefing de mission

Commandant, la flotte est sur le point de partir, nous sommes pratiquement opérationnels. Bien entendu, nous avons encore énormément de travail et certaines choses ne sont pas encore achevées, mais nos ingénieurs sont rassurants : nous pouvons partir, les finitions se feront au fur et à mesure.

 

Nous prévoyons nos premiers essais pour le départ dans la quinzaine.

 

D’ici là, nous avons déjà du pain sur la planche. Un message du superviseur est arrivé jusqu’à la flotte. Ce message est important aux yeux d’Alvinia de Messalina qui souhaite nous nous en occupions avant le départ. Le premier soucis que nous rencontrons est que le message est crypté. Bien entendu, le superviseur a la clé, mais il n’est pas encore de retour et nous n’arrivons pas à le contacter. Il va falloir vous débrouiller seuls.

 

Considérer ce qui suit comme votre baptême du feu.

Cette opération est simple : essayer de décrypter le message et suivre les instructions données. S’il s’agit d’une opération de reconnaissance, rendez-vous sur place. S’il y a des choses à récupérer, récupérez tout ce que vous pourrez, méfiez-vous la zone pourrait être dangereuse, voir pleine de pirates.

Quoi qu’il arrive, faîtes un rapport de vos avancées et découvertes.

Le message que nous avons reçu est composé de deux parties. Il ne fait aucun doute que les chiffres de la première partie sont des coordonnées d’une planète, mais nous ne savons rien d’autre pour le moment.

 

La seconde partie du message contient probablement les instructions.

 

MESSAGE Partie 1 : Qnekne-2hzt kbet 8n tbtwnbn Hqqnqn, k8benwn knz8 E bz8 hhhqkheennt 43.8122, -173.9722

MESSAGE Partie 2 : Qnhzknqne whzw hn nzn 2hzt wqhz2ne, knetne bz8 thzwnt hhewnebew knt bbwnqzbz8 qbqnt. Kqnene knt kwhwht.

Hkwzhe : kn8z2qne hn nzn 2hzt wqhz2nqne b Hbqthe Wze kbet tbwnbn Qhtt 478. Ehwqn hhewbhw tzq k8bhn 2znekqb whzw qnhzknqnq.

 

Vous avez jusque au 15 avril 3303 pour finaliser cette opération. La Horde compte sur vous !

 

[/RP]

 

Étapes :

La première étape consiste à vous enregistrer pour cette opération.

Vous aurez aussi accès à notre serveur Discord pour échanger, discuter et pourquoi pas former des wing pour avancer dans l’opération.

Une fois que vous pensez avoir découvert ce qui se cache derrière ce message et rempli les objectifs, vous pouvez faire un rapport concis en utilisant le bouton situé en haut de la page.

Si vous avez des questions, posez les directement ici, ou sur le serveur Discord .
A vous de jouer !

Compte rendu d'opération

Mission : succès

Des CMD ont pu entrer en contact près de l’épave écrasée avec le « contact » : Alvinia de Messalina à bord du Philby. Plusieurs commandants ont échangé avec la représentante de la Horde et ont promis d’apporter leur soutien.
L’opération 2 (première sortie) peut donc être lancée sans retard puisque les ressources collectées à proximité de l’épave ont été livrées.

Félicitations à tous.

Nombre de CMD inscrits : 19

Retour des participants

//Transmission du Cmdr Shai’hulud ;

_ /

Décryptage du message codé ; Qnekne-2hzt kbet 8n tbtwnbn Hqqnqn, k8benwn knz8 E bz8 hhhqkheennt 43.8122, -173.9722 Rendez-vous dans le système Orrere, planète deux E aux coordonnées 43.8122, -173.9722 … Qnhzknqne whzw hn nzn 2hzt wqhz2ne, knetne bz8 thzwnt hhewnebew knt bbwnqzbz8 qbqnt. Kqnene knt kwhwht. Récupérez tout ce que vous trouvez, penser aux soutes contenant des matériaux rares. Prenez des photos. Hkwzhe : kn8z2qne hn nzn 2hzt wqhz2nqne b Hbqthe Wze kbet tbwnbn Qhtt 478. Ehwqn hhewbhw tzq k8bhn 2znekqb whzw qnhzknqnq. Option : délivrez ce que vous trouverez à Carson Hub dans(le système?)Ross 478. Notre contact sur place viendra tout récupérer.

_ /Rapport de mission ;

Après décryptage de ce mystérieux message codé, je me mis en route pour le système Orrere au plus vite. J’étais, il faut bien l’avouer, assez curieux de voir de quoi il retournait. Au départ de la station Sharon Lee Free Market, je fus très vite harcelé par un groupe de pirates apparemment relativement peu ravis de me trouver dans leur secteur. Heureusement pour moi, les nouvelles armes, que mon ami Tod McQuinn m’avait confectionné un peu plus tôt, ont rapidement calmé les ardeurs de ces vils chenapans. Enfin sur zone et… hélas… je suis au regret de vous annoncer qu’il ne reste rien ! J’ai cherché des heures durant mais rien… seulement des cailloux et le vide interstellaire environnent. Je retournerais sur zone par acquis de conscience mais j’ai bien peur que certaines personnes malveillantes est interceptés le message crypté et volés les matériaux que le superviseur convoitais. Je reste à votre disposition pour de plus amples informations. Cmdr Shai’hulud

_ //Transmission terminé

Journal de bord:
Nous sommes le 2 avril 3303, après 15 heures de recherches je parviens à déchiffrer le mystérieux message. J’en informe le CMD Spyke Suzea qui se joint à l’expédition. Disons mettre le cap sur les coordonnées du message, nous nous dirigions aux devants de l’inconnu avec pour seul indice ce fameux message. Arrivons sur place, et constatons sur place ce qui nous a été peut de fois possible de voir, il s’en est suivi des recherches. Après un bref message avec notre commanditaire nous établissions un campement qui serait le notre pour une durée qui à present reste indéterminé.
CMD Daalen fin de transmission. J’établirai un nouveau contact des que le besoin s’en ferra sentir. Daalen terminé.

Rapport de mission #1
Étant en route vers le system Gateway, pour finaliser une missions habituel.
Un message important arriva dans la boîte de com du vaisseau, il s’agit d’un message de la Wing Atlantis, une demande de mission urgente. Je décide alors de contacter un autre CMDR désireux de devenir Atlante. Je suis certain qu’il sera déjà en route pour la mission. Après quelques heures de vol et la récupération des détails de la mission, je trouve le CMDR Tef Daalen qui était lui même déjà en recherche pour la dite mission. Après plusieurs essai nous avons traduit la première partie du message, nous sommes alors partie au coordonnées trouver, nous finirons la traduction en route. Arrivé sur place et après une recherche approfondie de surface nous étions presque au coordonnées, nous décidons alors de sortir les vrs. Nous avons d’abord trouver une balise protéger par un drone, nous étions proche. Peu de temp après nous avons enfin trouver ce pourquoi nous sommes venu, nous nous mettons alors au travail et nous commençons à remplir les soutes des vaisseaux. Pendant ce temps le reste du message fût traduit, nous étions prêt à partir pour retrouver le contact mais une sortie de subventions espace fut repérer c’était des pirates il fallait vite partir pour rejoindre la station en attente du contact. Le combat fit rage mais nous avons réussi à partir et rejoindre la station avec le matériel en soute.

17h Décryptage du Message
18h Systeme Orrere, Planète 2B, Arrivée sur site, récupération des données de l’ordinateur centrale, ainsi que la cargaison rependue sur zone.
18h30 Appontage a Carson Hub, Systeme Ross 478.
18h35 Remise de la cargaison et des données a notre contact

Mission réalisée sans incident notable…

Alors que je visitais une nuée de géantes bleus visibles a plusieurs dizaines de parsec, je reçu ce message crypté. Je me mis alors a tenter de casser le code tout en continuant mon exploration.
1 bonne heure plus tard a faire tourner mes programmes de décryptage, le nom du premier systeme apparait. Sans hesitation, je programme le retour dans la bulle humaine. La voie synthetique du vaisseau retenti : « chargement du FSD , calcul de l’itiinéraire en cours, Condensateurs pleins, 5 , 4 , 3 , 2 , 1 « .
2800 al a parcourir, je vais avoir le temps de continuer le décryyptage !
Direction EGGR 431, ma base de repli pour réequipper mon anconda en mode combat. Des saut a 50 al c’est bien mais trop fragile pour ce genre de mission. Ne sachant pas ce qui pouvait m’y attendre, il fallait prendre aucun risque.
C’est décidé, je sors l’artillerie lourde !
une bonne heure plus tard, le message est quaisement clair, il y a encore quelques caracteres qui ne correspondent a rien mais je pense que la transmission a 2800 al a eu quelques ratés.
« Il faut prevoir de la soute ! c’est tres bien, je vais tout rééquiper.Et pendant ce temps je pourrais enfin prendre un peu de bon temps. Une bonne douche, le meilleur resto de la station et on est reparti ! »
3 heures plus tard, me revoila au commandes de mon joujou pres a en découdre.
Je rentre les coordonnees dans l’ordinateur de bord et c’est parti!
A peine arrivé dans le systeme cible, une wing m’intercepte. Un asp explorer et un eagle? Que cherche t il donc? Ni une ni deux, les voila au tapis en un eclair. Apres une petite triangulation, me voila a la verticale des coordonnées, je descends prudemment et tout en coup a la lumiere de mes projecteurs la zone du crash apparrait! Un anaconda a perdu les propulseurs et s’est disloqué en touchant le sol. Des débrits et toute la cargaison eparpillée sur des centaines de metres. Il va falloir tout récupérer.
2 heures plus tard, le boulot est terminé, je dois aller tout déposer a l’adresse de transit.
Rien a signaler sur le retour, l’explorer et l’ eagle ont du parler de moi autour d’eux.
Mission reussi mon commandant !

Et apres cette journée éprouvante, je me prends quelques vacances bien méritées !

Cmdr Sypsey au rapport.

Me voilà plongé dans les ténébres du système GD140. Un papier et un stylo pour tenter de décrypter le message nouvellement reçu et d’origine inconnue. Après de longues minutes et à coup d’inversion de lettres, le message mystérieux livre peu à peu ses secrets :

Il se passe quelque chose dans le Système Orrere (Planete 2B)!!

Des coordonnées précises invitent ma curiosité à enquêter à l’emplacement précis dévoilé par le message. Mon Python équipé pour faire face aux trublions du système Orrere, je m’élance dans l’inconnu.

Approchant de l’objectif, je sens bien qu’il se passe quelque chose d’inhabituel. Un Vulture surgit soudain et menace de m’exterminer avec son canon plasma. La violence du combat met mon bouclier à rude épreuve mais l’adversaire fini par plier.

J’amorce ma descente vers l’obscurité la plus totale. Je devine au fond d’une vallée, la silhouette de réacteurs d’un gros vaisseau de type Anaconda. Le malheureux s’est écrasé sur la planète éjectant autour de son épave sa précieuse cargaison.

Aucun signe d’activité repéré près de l’épave… Je décide donc de mettre mon SRV à contribution pour récupérer de nombreux containers (Palladium, Bertrandite, Beryllium, Or, Antimoine, Tungstene, Tellure) qui vont retrouver une seconde vie dans les soutes de mon vaisseau.

Après un une bonne heure de récupération, je pressens un danger que je ne peux expliquer. Je décide donc de repartir au pas de course en direction de Carson Hub dans le systeme Ross 478. En effet, la seconde partie du message, nous convie à ramener le butin à cet emplacement précis. Je m’exécute immédiatement pressé de compléter cet objectif rempli de mystères et de surprises.

Fin de la transmission

(Désolé je poste au boulot, donc pas trop de temps pour un vrai RP, bon j’essaye quand meme).

A peine une heure après la réception du message codé des Atlantes, mon vieil ASP, le Cirrus, m’indiquait avoir « plus ou moins » décrypté son contenu.

Si la qualification accompagnant le résultat du travail n’aurait certainement pas plu aux ingénieurs de chez Lakon, elle ne me surprenait nullement. Depuis notre retour de Sagittarius, et la station prolongée au cœur de son trou noir, mon Cirrus avait changé. Non pas que cela me dérangeait, bien au contraire : une IA aux réactions plus humaines, plus incertaines, que les miennes, quoi de mieux pour meubler et occuper des heures d’hyper espace.

Le message, donc ; il m’orientait vers un système anarchique, un de plus : Orrere.  A peine plus de 200al, c’était parfait : juste le temps de manger en l’espace de quatre sauts : entrée / plat / dessert….et bien sur le digestif.

Je sortais de l’hyper navigation en refoulant un léger rot (nan, en vrai il était immonde, je digère de plus en plus mal le Brandy Lavien), et me mettais en orbite autour de la minuscule planète mentionnée par le message et ses auteurs.

–          Coordonnées d’entrée OK,

–          Boussole OK,

–          Entre 270 et 0°, la direction est bonne et….

….non ! la deuxième coordonnées est négative, pas positive.

Apres une seconde approche, toujours aussi parfaite ( ! ), je commençais a distinguer des faisceaux de phares au sol, probablement des vaisseaux de secours plus rapides que moi, puis une épave …. Un ‘Conda, et dans un sale état encore. Oh et sa cargaison qui s’étale sur des kilomètres, des caisses, des conteneurs, des débris épars……le choc a dû être rude au possible. Et l’impact une surprise pour les occupants de ce beau vaisseau : pas une nacelle d’évacuation à l’horizon, quelle tristesse ; tant de travail, tant d’efforts réduits à néant.

Avant de me poser, je ressentais une tension, presque palpable, sur cette zone désolée. Les VRS, ou plutôt leurs pilotes, s’étaient arrêtés et m’observaient. A peine avais-je sorti mes trains que deux d’entre eux repartaient déjà vers leurs ships, pourtant tellement plus impressionnants que mon Cirrus : un ‘Conda, intact celui-là et deux Pythons flambants neufs.

Je sortais donc également mon SRV, pour découvrir un canyon, maintenant absolument désert, les autres sauveteurs (ou était-ce de simples pilleurs) ayant disparu, VRS comme vaisseaux, me laissant au milieu de cette immensité désolée, celle que j’apprécie tant.

Je me mis donc au travail, il y avait des conteneurs à perte de vue. Des conteneurs, mais aussi des reliefs de vaisseaux a peine identifiables, et …… des corps, beaucoup de corps, partout, et littéralement morcelés……oh oui, le choc avait été rude !

Je me dépêchais, n’ayant nullement l’intention d’être encore la quand des pirates, système anarchique oblige, débarqueraient. Bien sûr, et comme souvent, ce fut fastidieux, le VRS abrité au cœur du Cirrus n’ayant que deux malheureuses places en soute.

Je dus faire quelques aller-retours pour prendre et embarquer les 26 T que je pouvais stocker, ce qui ne fut pas inutile : je retrouvais ainsi 6 T de terminaux modulaires oubliés au fond de ma soute, des terminaux que quelqu’un (mais qui ?) avait dû me demander un jour.

Une fois chargé, et le VRS rembarqué, je fis redécoller le Cirrus avant de relire le message des Atlantes : « Notre Contact »…. Qui peut bien être cette personne ? Je le saurais bien vite, on m’invitait en effet à le retrouver dans le système Ross 478, à quelques dizaines d’al seulement, a la station Carson.

La vibration, si caractéristique, si habituelle aussi, du passage de l’ASP en Hyper Navigation me ramena a la réalité : étant sur Xbox je ne savais quoi faire de mes conteneurs : pas vu un CMDR dans R478, ni dans aucune des deux stations, je crois bien que je vais devoir les vendre….

Manifeste de soute, à l’entrée du système Ross 478, chargement total 32 T.

–          Terminaux Modulaires x 6

–          Béryllium x 5

–          Palladium x 5

–          Bertrandite x 11.

–          Or x 5.

Emis par le Cmdr Indy, Le Roi Zombie, depuis l’ASP le Cirrus.



Laisser un commentaire