Histoires de la Horde

Sisters’ Refuge

Temps de lecture : 6 minutes

28 décembre 3303, 

HIP 16813

La couronne dorée offerte par l’éclipse renforçait la couleur jaune et brillante de la planète à anneaux au milieu desquels se nichait la station de l’Ordre de Sept Cloches. Elle avait été creusée par ces mineurs mystiques, adeptes d’un culte totalement opaque et mystérieux pour le pèlerin de passage. L’Orichalque, sur ordre direct d’Alvinia de Messalina, plongea dans la ceinture d’astéroïdes plongée dans les ténèbres. Le vaisseau devait faire une escale imprévue alors qu’il rejoignait California Nebula pour superviser les opérations de sauvetage auxquelles participaient les sauveteurs Medicorp.

Le pilote, que l’obscurité totale rendait aussi nerveux que l’atmosphère mystique du lieu, alluma les puissants projecteurs du vaisseau afin qu’il se fraye un chemin à tâtons pour rejoindre la station Sisters’ Refuge, dont on distinguait à peine les lumières. Cette station était admirablement cachée, l’endroit était parfait ! Le commandant Rowan Jarrus avait fait un travail admirable en repérant ce joyau et en négociant avec les propriétaires au nom de la Horde.

Les flancs de l’Orichalque frôlaient des astéroïdes et innombrables carcasses de vaisseaux de minage broyés par les lourdes roches qui dansaient mollement jusqu’à l’horizon noir. Finalement le pilote reçut l’autorisation de se poser sur la plateforme 40 de la station troglodyte aussi sale et désolée que discrète. L’intérieur de cette dernière était équipé de grues, de fonderies et de lourds creusets pour traiter le minerai que l’Ordre extrayait alentour à longueur de journée. Ils devaient avoir amassé une véritable fortune, mais ils n’en montraient rien. L’Ordre des Sept Cloches était visiblement aussi riche qu’il était avare !

 

 

 

Alvinia, observant le protocole local, fût la première à quitter l’Orichalque pour saluer son hôte, vêtu de blanc des pieds à la tête, qui l’attendait les mains croisées sur le PAD atterrissage. Autour de lui des techniciens encapuchonnés s’affairaient dans un silence mystique pour débarquer du vaisseau amiral de la flotte les marchandises apportées en signe de reconnaissance.

-« Bienvenue Dame de Messalina, c’est un honneur de vous saluer ».

Le Conseiller Divin Ezequiel Morris avait un teint hâlé détonnant du reste des conseillers qui l’entouraient. Il avait une voix suave et maîtrisée qui laissait difficilement transparaître ses sentiments. Ce serait un adversaire de taille se dit Alvinia de Messalina.

-« Conseiller Divain, tout l’honneur est pour moi. Cette rencontre me réjouit au plus haut point. » Elle décida d’aborder sans tarder ce qui l’amenait en ce lieu reculé de tout. « Rowan Jarrus m’a précédé et je vois qu’il a réussi à vous convaincre n’est-ce pas ? »

-« Certes Dame, il a été précieux…tout autant que ce don que vous venez de nous faire. »

-« J’en conviens, je suis heureuse que vous ayez bien voulu accepter ces 23 millions de crédits que j’ai fait virer sur le compte de votre Ordre. »

Le Conseiller Divin ne laissa rien transparaître, même s’il avait parfaitement reçu le message ironique de la femme qui se tenait devant lui. Le prix à payer était élevé, mais PRISME avait besoin d’une base opérationnelle dans les environs, et aucune autre station n’était aussi adaptée que Sisters’ Refuge. La station possédait de nombreux équipements et même un petit chantier naval proposant quelques vaisseaux d’appoint.

-« Ce don a été apprécié au plus haut niveau de notre Ordre Dame de Messalina, soyez-en assurée. Ainsi, comme convenu, nous avons fait ménager une partie inoccupée de la station pour vous. Vous y trouverez quelques hangars pour vos vaisseaux, des logements distincts des nôtres, quelques bureaux que vous pourrez aménager à votre convenance et même une Chapelle. Ne sait-on jamais, notre culte sera peut-être une illumination pour certains de vos…..Agents…en quêtes de réponses visiblement. À propos, je vous demanderai de veiller à ce que vos hommes restent discrets et ne nuisent pas à la quiétude et l’Harmonie de ces lieux. Vous comprenez, l’Ordre des Sept Cloches est la seule faction représentée dans ce système et nous tenons à notre calme et liberté. Mais je parle…laissez-moi vous présenter ceux qui seront les interlocuteurs de vos Agents dès leur arrivée : voici, l’Adepte Clint Benton, le Disciple Kim Washington et mon acolyte : Sage Anabelle Medina. » L’homme se tut, inspira profondément et posa un point sous son menton. Les autres firent de même.

-« Dame Alvinia de Messalina, nous acceptons votre venue et vos Agents en ce lieu tant que vous voudrez bien partager avec nous quelques menues richesses, naturellement. Puisse notre humble demeure vous apporter la paix et l’harmonie, la richesse et la puissance. Que les secrets des Astéroïdes veillent sur vous. »

Puis il s’en fut, sans même attendre de réponse.

Quel étrange lieu se dit Alvinia de Messalina en parcourant des yeux l’immense grotte sale à l’air lourd et étouffant qui allait devenir la base du projet PRISME.

 

REJOINDRE PRISME

 

 

[dkpdf-button]

 


 



Laisser un commentaire