Now Reading
Au son des Canonn

Au son des Canonn

– Alors ?

L’agent se tenait droit, sur une coursive aussi sale que mal éclairée à la poupe de l’Anaconda. Il aimait les lieux discrets et affectionnait les coins repliés pour les rencontres avec ses contacts. L’espion avait l’air calme, mais on pouvait sentir en lui bouillonner le feu de la colère. Il était jeune et devait apprendre à se maîtriser s’il voulait vieillir un jour. Le Gouverneur de la flotte avait reçu l’appel quelques minutes plus tôt, c’était leur première rencontre après le retour de la Horde. Les vaisseaux étaient tous rentrés, il y avait bien quelques dommages sur les modules et la coque, mais rien qu’une poignée de journées de travail ne saurait réparer. Les rapports sur Formidine Rift et le Zurara étaient en phase de finalisation, l’opération avait été un franc succès. Tant mieux, car la prochaine serait amplement plus longue, puisqu’il s’agissait de partir vers Hawking’s Cap, Sagittarius, Colonia et enfin le Conflux. Ce ne serait pas simple, même si plusieurs vaisseaux de MediCorp allaient être de la partie.

Devant le mutisme de l’agent, le Gouverneur insista

-C’est vous qui m’avez demandé de venir, pourquoi restez-vous muet comme une carpe ! Vous pensez que je n’ai que cela à faire, parcourir ce vaisseau d’un bout à l’autre pour vous regarder en silence ?

-J’ai des nouvelles qui pourraient être….préoccupantes.

-Cela arrive tous les jours. Bon Dieu, mais cessez de tourner autour du pot et crachez le morceau !

-Rien n’est vérifié, mais il semble que les Black Birds soient entrés en guerre contre Canonn Interstellar.

-QUOI ? Non mais vous plaisantez là. Quel sorte d’agent êtes-vous pour balancer de telles absurdités ?

-Je comprends votre réaction Monsieur le Gouverneur, mais il semble qu’une opération secrète visant à dérober des documents ou des codes à Canonn ait été fomentée par le Consilium ce 7 mai en soirée. Les choses auraient mal tournées. Je n’en sais pas beaucoup plus. Ce qui est certain c’est que, pour l’heure, aucune déclaration n’a été faite d’un côté ou de l’autre.

Le Gouverneur resta pensif….Qu’est-ce qui pouvait bien passer par la tête des corbeaux ? Si tant est qu’ils la gardent encore sur leur corps après un tel coup d’éclat.

-Quelle est la fiabilité de cette information ?

-Faible, elle provient d’un pilote de Munfayl.

-Rien que ça ! Des fuites ? Ils ont tué leur dernier plombier les corbacs ? Ça pour prendre l’eau….

-Pardon ?

-Non, rien. Mais…sont-ils au moins au courant que le lancement du projet de la construction du Mega Ship Canonn est imminent ?

-Rien ne le laisse penser, Monsieur. J’imagine que s’ils avaient eu conscience de ce projet, ils n’auraient pas déclaré une guerre à ces scientifiques…

-Ne parlez pas de guerre, nous n’en savons rien !

Les rouages de l’esprit du Gouverneur se mirent à tourner à plein régime…Le capital Ship, un vol de documents…et si tout était lié ? Le LARA serait-il devenu à ce point inefficace qu’il faille voler des informations plutôt que les trouver ? Il reprit :

-OK. Pour le moment, n’ébruitez pas l’affaire, vous devez vérifier tout ça et avoir la preuve de ce que vous avancez. Ça ne serait pas la première fois qu’ils jouent la carte de la désinformation…n’oubliez pas, la faim fait sortir le loup du bois…pour le moment restons tapis et ouvrons grands nos yeux. Je vais informer Yumet Khrone pour qu’il essaye d’en savoir plus en les secouant un peu….Si cette histoire est vraie, c’est très grave, nous avons d’excellentes relations amicales avec Canonn et certains de nos Atlantes sont eux-mêmes affiliés. Ce genre de choses pourraient mettre le feu aux poudres. Dès que possible j’entrerais en contact avec Canonn pour en savoir plus. Faites-moi un rapport dès que possible.

-Bien Monsieur.

L’agent tourna les talons laissant le Gouverneur seul. Il rejoignit la passerelle d’un pas lent, essayant de fuir les images qui apparaissaient dans son esprit…un conflit entre les Black Birds et Canonn…au moment même où ils allaient lancer une opération jamais égalée….quelle terrible nouvelle !

 

Vous pouvez lire et télécharger cet article au format PDF pour un meilleur confort de lecture. Toute reproduction ou diffusion interdite.

[dkpdf-button]
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top