Now Reading
LAB sort de l’ombre

LAB sort de l’ombre

I. Révélations

Le dernier article du Kalactik trainait sur la table basse au milieu de l’appartement spartiate de l’outpost. Dans la pièce, restée en l’état depuis son dernier départ, tout avait laissé en place. S’empilaient d’instables piles de livres et manuscrits desquels sortaient des feuilles où se multipliaient des notes griffonnées à la hâte. L’écriture, comme habitée et fiévreuse, était aussi obscure que les messages qu’elle contenait. Personne n’avait le droit d’entrer dans cette modeste pièce. Mais que craindre ? Personne ne venait jamais dans ce coin de l’espace reculé. Parfois, une petite délégation venue de Sister’s Refuge se posait pour récupérer quelques informations auprès du Lab en échange d’une somme astronomique.

Le moins qu’on puisse dire, pensa le nouvel occupant des lieux en trainant son regard au dehors, c’est qu’une fois encore, elle avait tout prévu. Au milieu des limbes tortueuses de son cerveau embrumé par les toxines, elle avait gardé une sorte de préscience jusqu’à ses derniers instants. C’était une calculatrice de génie, formatée depuis son plus jeune âge à tisser des plans et des trajectoires que rares étaient celles et ceux capables d’anticiper. Comme le joueur d’échec, elle savait prévoir les coups, bien plus efficacement que ses adversaires.

Ce Lab en était la preuve. Rien n’avait filtré depuis des années, mais les choses avaient changées. Cet article en était la preuve et il allait falloir être prudent. Les mercenaires du Lab étaient de véritables vétérans, dont certains aveint fait leurs armes du côté de Munfayl arborant la tristement célèbre tenue noire de jais. Munfayl, le Consilium, le Refuge, MediCorp. Le lien était ici, au milieu de ce système désolé, aux mains du Lab dont les services d’espionnages étaient aussi affutés qu’implacables.

Comme toute chose, l’équilibre venait de la dualité, parfaitement opposée. Elle avait eu deux visages, deux histoires. La vie avait quitté son corps, mais son héritage était toujours là, œuvrant dans l’ombre tout autant que dans la lumière, sans que quiconque sache réellement quels en sont les enjeux et finalités.

Le doigt effleura la tablette et envoya l’ordre de la nouvelle mission. Le client était prêt à payer n’importe quoi pour ces brevets et l’équipe allait être déployée, comme à son habitude, pour infiltrer et dérober les secrets et données d’un complexe scientifique. Pour autant, cet article marquait un tournant. La vigilance allait être de mise dans les prochaines semaines.

Au milieu de ses affaires laissées en l’état avant son dernier voyage, reposait les errances et le génie d’un être qui n’avait, à l’évidence, pas fini de parler de lui.

 

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top