Now Reading
Mons Martyrum

Mons Martyrum

Le Dolphin d’Alvinia glissait dans le Cosmos laissant derrière lui une traînée éphémère caractéristique. Le prochain pilote à traverser ce système ne saurait rien de la présence du leader de la Wing Atlantis en ces lieux. C’est l’avantage du temps, il ne laisse jamais de trace.

Elle avait tenu à récupérer les data trouvées par MediCorp à WONGKHO elle-même. Les commandants Alicia Hope et Thoran Grisok avaient fait un excellent travail. Ils avaient retrouvé deux nacelles et des extraits de données cryptées avant qu’elles ne tombent entre d’autres mains. Ces données allaient peut-être tout changer, il était donc capital qu’elles arrivent jusqu’à la Horde. C’était maintenant chose faite.

L’intercom grésilla alors qu’Alvinia quittait les systèmes surveillés par ceux dont le masque tombait peu à peu. C’était Yumet Khrone* qui tentait, une fois encore, de l’appeler. Il ne décolérait pas et de bien des manières elle le comprenait. Finalement, elle renonça et prit l’appel, laissant de côté ce moment de pilotage et de calme devenus tellement rares.

Oui Monsieur Khrone, je vous écoute.

Vous avez lu les derniers articles de ces guignols ? Vous vous rendez compte ? Ils nous accusent de bosser pour l’Empire ! On ne peut pas laisser dire ça, surtout avec leur passé ! Quelle bande de …..

Elle le coupa,

J’ai lu Yumet. J’ai lu. Ne vous laissez pas avoir par Vox Veritas et leurs articles, voyons ! Personne ne croira un seul instant que l’indépendance de MediCorp et de la Wing puissent être remise en question surtout par ce canard-là. Il n’y a que ces oiseaux-là pour y croire, ou avoir envie de le faire croire. Vous savez, c’est moi qui ai créé Vox Veritas, qui ai fait naître cet organe de propagande aussi affûté que la lame d’un assassin, dans le seul but de servir son maître. Non, personne ne croira à cette histoire, pas même leurs journalistes je suis prête à parier ma vie là-dessus.

Ok, Ok, vous me connaissez, je suis du genre….

Mordant, acharné et furieux à vos heures …ce sont de grandes qualités pour vos attributions, vous savez ! Laissez couler cette histoire, et faîtes un communiqué comme vous savez si bien le faire. Mais n’oubliez pas : si Vox aboie, il ne mord pas. Son seul but dans cette histoire est certainement de maquiller un larcin, un de plus.

-Vous croyez que….

Elle l’interrompit :

N’en parlons pas pour le moment. Commençons par nous asseoir au bord de la rivière et voyons quel cadavre elle charriera. Nous avons récupéré des données qui pourraient devenir une sacrée épine dans le talon d’Achille, si elles confirment ce que je pense…mais il est encore trop tôt, Yumet. 

-Bien. Il sembla se raviser...pour le moment du moins. Je vais leur opposer un droit de réponse de mon cru et vous faire confiance, alors.

Merci Yumet. Maintenant voudriez-vous me passer le responsable de la maintenance des vaisseaux, je vous prie.

Le micro resta muet quelques seconde

Un souci à bord Madame ?

Non, je veux juste lui parler.

Bien Madame, je vais le faire chercher. Je vous laisse, au revoir.

A bientôt Yumet, et soyez implacable, vous avez toute latitude. 

 

Le silence remplit à nouveau l’espace confiné du vaisseau. Elle en profita pour repenser à cet instant où Slavan avait guidé la future Porte-Parole vers cette salle secrète du Consilium. Il était de ceux qui excellent quand ils œuvrent dans l’ombre. Il avait eu un don pour la soutenir, assurer ses arrières et sa logistique en tous instants. Si dans son ancienne vie, Alvinia se nourrissait de l’exposition médiatique et des affres de la politique, Slavan y perdait tous ses moyens. Il avait de multiples qualités, mais celle d’un dirigeant, d’un officiel ou d’un porte-parole n’étaient pas les siennes. Ils l’avaient sacrifié en lui offrant ce poste. Pendant la détention d’Alvinia, il avait déjà prouvé ses limites en la matière. Le remettre en selle avait été une lourde erreur… à moins que ce fusse le but recherché. Elle craignait maintenant de porter sa disparition sur ses épaules.

Une fois de plus, sans nul doute, la trajectoire avait été suivie, balayant férocement tout ce qui ne cadrait pas avec les desseins.

Madame ?

La voix du responsable maintenance était endormie, mais surtout inquiète.

N’ayez aucune inquiétude, tout va bien. J’ai une doléance, voulez-vous ?

Je vous écoute.

Je veux renommer mon vaisseau officiel, mon Dolphin. Pouvez-vous vous charger des procédures ? 

Pardon….déjà ? Je…veux dire…oui Madame, je vous écoute….Quel est le nom que je dois déclarer ?

-« Mons Martyrum ». C’est son nom.

Le nom du souvenir, le nom de ceux qui tombent, fauchés et impuissants.

Mons Martyrum…..très bien Madame. C’est un choix que je trouve…

 

See Also

Elle coupa la communication sans le laisser finir.

Elle avait besoin de calme.

Elle voulait hurler.

Mais quel intérêt ?

Les tempêtes n’entendent rien.

Il faut juste les laisser passer.

Car elles ne sont jamais éternelles, surtout quand on possède des preuves….

 

*Yumet Khrone est, d’une certaine manière, le porte parole de la Wing Atlantis concernant les échanges avec le Black Birds Consilium en particulier.

**Références Vox Veritas :

http://vox-veritas.info/slavan-griffin-lempire-mandate-medicorp/
http://vox-veritas.info/rapture-ii-charge-dun-gouvernement-de-transition/

 

LIRE LE RAPPORT MEDICORP

 


Vous pouvez lire et télécharger cet article au format PDF pour un meilleur confort de lecture. Toute reproduction ou diffusion interdite.

[dkpdf-button]
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top