Écho de la Horde

L’Écho de la Horde résonne !

Temps de lecture : 4 minutes

-Elle a dit oui !

-C’est pas si étonnant sur le principe. Elle sait parfaitement que nous allons devoir créer un esprit de groupe si nous voulons survivre, et notre projet va y contribuer. Mais…elle a dit oui…pour tout ?

-Oui ! Incroyable n’est-ce pas ? Alvinia a dit OK pour qu’on puisse émettre librement. Elle veut, par contre, surveiller tout ce qui touche à la quête, avant qu’on diffuse.

Les deux jeunes hommes se regardaient, le sourire aux lèvres. Leur projet était né quelques semaines plus tôt, au fond de la cale du vieux vaisseau Type 9 de ravitaillement logistique. « Vaisseau de ravitaillement et de logistique », un nom qu’ils avaient trouvé assez pompeux pour définir un simple garde-manger muni de chambres froides. Peu de personnes travaillaient à bord du Lastoni, la plupart des tâches se limitant au contrôle des pressions et températures. Bien entendu, deux pilotes allaient s’ajouter à l’équipage et prendre place dans le cockpit pour suivre la flotte quand elle se mettrait en marche. Mais, pour l’heure, il n’y avait que les agents de maintenance et de chargement.

Quand ils avaient fait connaissance, Lin et Marco avaient tout de suite sympathisé. Ils avaient besoin d’un travail plus intéressant que dans les systèmes du Consilium et une vive envie de voyager. Ils avaient été recrutés par le Grand Intendant de la flotte qui les avait affectés sur le Lastoni dès le premier jour. C’est en échangeant pendant leurs journées de travail que leur était venue l’envie de discuter avec les autres membres de la flotte pour faire connaissance. Le meilleur moyen qu’ils avaient imaginé, était de monter une petite radio au sein de la flotte pour diffuser musique, annonces et informations de la horde.

Grâce à une avance sur salaire âprement négociée, ils avaient équipé le T9 d’une minuscule station émettrice dans un espace aussi sale qu’exigu. Mais ils s’en moquaient, c’était chez eux, c’était leur projet et ils avaient bien l’intention de passer un maximum d’heures, en dehors du service, à animer la radio.

Marco se rapprocha de l’émetteur et l’alluma. Il regarda son compère avec un regard complice puis se muni du micro. Il se racla la gorge et commença à émettre les premiers mots de la radio :

-Vous m’entendez ?

Il patienta, comme pour attendre une hypothétique réponse, puis enchaîna,

-Salut les Atlantes ! Ici l’écho de la Horde qui va vous accompagner tout au long du voyage. Merci à notre leader, Madame de Messalina, de nous autoriser à émettre.  Galériens du vide, nous voici fins prêts, bientôt nous lèverons l’ancre et rejoindrons les tréfonds du vide sidéral.

Lin pleurait presque de rire devant ce poème improvisé jeté à l’antenne par son ami. Ils allaient bien s’amuser, sans aucun doute possible !

 

« L’Écho de la Horde » est la radio amateur de la Wing Atlantis. Elle émet la première fois le 23 mars 3303 et diffuse les aventures des membres de la flotte, les faits d’armes, faits divers mais aussi, les communiqués officiels. 



Laisser un commentaire