Now Reading
Journal de Spike – 30 mai 3303

Journal de Spike – 30 mai 3303

 

30 mai 3303

 

Finalement il avait raison…mon collègue. Il y avait un paquet de vaisseaux à ce départ. Nous étions tous regroupés à proximité de Serebrov Terminal. Le départ de l’expédition s’est fait sans la moindre difficulté, on a même pas vu l’ombre d’un pirate roder dans le secteur. Mais je pense qu’ils auraient été bien accueillis, non parce qu’on a beau avoir des vaisseaux taillés pour l’exploration, certains sont armés, et le nombre est conséquent…enfin on se rassure comme on peut !

Depuis le 28 mai, quand nous avons quitté notre système initial, la flotte se dirige vers le premier point d’étape dans Eta Carinae nebula…presque tous…sauf nous. Pratiquement personne à bord n’est au courant, mais comme je travaille à la carto je me suis bien rendu compte qu’on a vite dévié de notre route initiale. Les navigateurs qui ont travaillé des semaines ont dû s’arracher les cheveux. Je n’ai aucune idée de la raison de ce détournement et les officiers n’en parlent pas…et j’ai pas trop envie de leur demander sous peine de nettoyage complet des sanitaires pour le reste du voyage. Alvinia et le Regissseur ont sans aucun doute leur raison..ou bien ce sont de vieux réflexes bien à eux. J’imagine que dans leur ancien job on passait son temps à changer d’itinéraire au dernier moment…ça devait être infernal de travailler avec eux !

Depuis le départ j’ai quand même réussi à prendre un peu de temps libre. Je suis allé à la proue, dans la grande salle panoramique pour y passer quelques heures. C’est la première fois qu’on m’autorise à le faire. C’est assez curieux d’ailleurs, normalement c’est un accès réservé….mais c’est peut-être à cause du journal de bord, j’ai l’impression qu’on m’a donné d’autres habilitations…
Mais c’est pas ça l’important…ce que j’y ai vu, par contre, m’a soulevé. J’ai vu défiler des dizaines d’étoiles de toutes les couleurs. J’ai vu des anneaux immenses dessiner une ronde autour de géantes bleues, j’ai cru qu’on allait s’écraser quand on s’est posé le premier soir….incroyable cet angle, jamais j’aurais imaginé qu’on plonge à ce point ! J’ai qu’une envie, c’est de retourner dans la salle…mais pour l’heure, j’ai des centaines de référentiels stellaires à poser pour UC…quel job !

Bon, et puis je ne sais toujours pas ce que je dois écrire dans ce journal. Ma superviseur m’a rien dit…donc je continue….

Journal de Spike, terminé

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top