Now Reading
Chroniques de Nemecta #01

Chroniques de Nemecta #01

Le 20 Mars 3303 à 15h17 – Une bouteille à la mer

INTRODUCTION

 

“Maya, règle l’émetteur sur cette fréquence.

D’après nos éléments, le signal correspondrait à celui intercepté par notre éclaireur lorsqu’il a cru apercevoir Alvinia de Messalina et sa garde rapprochée sauter en dehors du système Munfayl”.

khcchhhcchhchk

“Ici le Commandant Nemecta des Wings of Justice,

Si vous m’entendez, sachez que vous êtes sur une liaison sécurisée et cryptée.

L’un de nos éclaireurs a signalé votre présence, sous escorte, en dehors de la zone d’influence du Concilium.

Ce fait est suffisamment rare pour attirer mon attention… Mes informations, bien que très parcellaires, me laissent à penser que vous detiendriez des renseignements confidentiels sur la dangerosité supposée des Thargoids.

Bien que nos lois fondamentales m’interdisent toute action hostile à leur égard, je reste excessivement vigilant et me tient prêt à collaborer avec vous, de ma propre initiative, si d’aventure vous disposez d’éléments tangibles sur cette menace…

khccchckckkchhchhhhhh

[silence]…

– Maya, passe le message en boucle et tiens moi au courant si tu captes une réponse.

– Oui Commandant.
Et l’éclaireur Commandant ?


– …Notre action doit rester confidentielle… Personne ne doit être prévenu… *marquant une pause*… désactive la cellule de survie et actionne l’autodestruction à distance…

 


 

Opération “un ami qui vous veut du bien”

Partie 1 – Le 3 Avril 3303 à 21h42

 

La guerre avait fait rage dans le système Munfayl. Les forces de la coalition GCIF commençaient à quitter les lieux, fiers de ce qu’ils appelleraient surement plus tard “une victoire sans partage”

Les caracasses de vaisseaux étaient disséminées un peu partout dans le système. On entendait encore au loin la station de Samson faire feu à plusieurs reprises pour écarter les imposants morceaux de métal qui venaient s’écraser sur elle.

Le jeune mercenaire venait à peine de quitter l’infirmerie et se reposait dans les quartiers mis à sa disposition par le Black Birds Concilium. Les services n’étaient pas dignes d’un grand hôtel mais Nemecta ne boudait pas le peu de confort et de réconfort que lui offrait la faction.

Alors qu’il était train de somnoler en présence d’une charmante créature, Maya fit irruption dans la pièce.

 

– Raphaël ! *voyant le corps de la jeune femme dénudée et jetant un regard réprobateur* euh Nemecta *bafouillant* euh, Commandant, Lieutenant, pardon !

*se reprenant* Fly One a intercepté un message ! On a une réponse ! Le contact est établi !!!

*s’éveillant à moitié* hein… de quoi ? Un message ? hein ? de qui ?

– C’est confidentiel ! *fusillant du regard sa rivale d’un soir* C’est qui elle ?

– Laisse tomber, donne le message !

*croisant les bras en signe de refus* Nan !

– ça va c’est bon, j’ai compris *voix mielleuse, s’adressant à la belle naïade allongée à côté de lui* tu peux y aller, je te retrouve plus tard.

*se retournant et prenant le message des mains de Maya* Bon ça dit quoi ?

See Also

– Le message viendrait de la flotte d’Alvinia de Messalina mais je… j’sais pas… c’est bizarre, je connais pas cet alphabet ! *prenant son air mystérieuse* peut-être que c’est Thargoîds ?!!!

*perplexe* C’est juste codé Maya… *épellant lettre après lettre* c.o.d.é !

Pas Thargoîds, juste codé… Tu comprends ?

*sourire gênée* ah bah voilà, j’me disais aussi *rire bête*


Habitué durant plusieurs jours à de simples ordres : gâchette – arme secondaire… gâchette – arme secondaire… furtif – manoeuvre d’évitement… éjection… Nemecta était incapable de rester concentrer plus de deux minutes, alors réfléchir à un code secret… « oulalala » s’exclama-t’il soudainement…

« Cette chère Alvinia va me donner du fil à retordre…

Maya une idée ?

*repensant à la jeune femme allongée sur le lit* Je ne suis pas en état, mes circuits ont… surchauffé…

– Hein ? C’est moi qui me suit battu, pas toi, qu’est-ce que t’as chauffé toi ?

– Laisse tomber, tu peux pas comprendre…

Je recommande une étude préalable du code… *hésitante* demain… Ça sera plus simple…

*visiblement insensible à l’allusion distillée par l’IA* Oui, on a tous besoin de repos. Ces derniers jours ont été épuisants.

Ne répond pas au message. Ils auront la surprise de nous trouver si nous réussissons à le décrypter.”

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top