SOREK

SOREK – Le Secret –04–

Temps de lecture : 3 minutes

Je crois que j’ai trouvé. Depuis des jours et des jours je tourne ça dans ma tête. Je sais maintenant à  qui parler de ce rapport, de ce qu’il a pu changer dans ma vie. Je sais à qui parler de cette  « impression », de mon « intuition ». Je n’ai aucun fait tangible à fournir. Aucune preuve que ce rapport est vraisemblable.

Au départ on m’avait juste demandé de faire des extrapolations à partir des recherches du LARA. Au début, quand les premiers artefact ont été livrés c’était effervescence : les directeurs de départements hurlaient leurs ordres, les journalistes de Vox se collaient aux baies vitrées du laboratoire comme des bestioles aussi stupides que hideuses. Tout le monde voulait être le premier à « résoudre » le mystère pour obtenir les grâces du Consilium…mais surtout de KT…pour quelle autre raison, sinon ?

Moi, on m’a juste demandé de faire des recherches sur les conséquences sociales et politiques sur le long terme de telles découvertes. J’ai reçu une masse incroyables de données à traiter. Plus j’avançais, plus les informations doublaient, comme une avalanche sans fin, sur mon bureau.

Et puis, j’ai fait un lien, un simple lien. Aussi hypothétique que fragile. Aussi anodin que dangereux.

Je ne suis pas idiote. Je sais très bien que cette conclusion est plus explosive que la plus puissante des armes que nous connaissons. Pourtant ça parait tellement logique.

Je sais maintenant à qui je vais parler. Ce sera quitte ou double. Soit elle me fait tuer, soit elle me croit….et mon enfer pourrait bien devenir le sien. Mais après tout…elle est là pour ça non ?

 

Journal du Docteur Marion Na’thai // Déc. 3302 //

 


Vous pouvez lire et télécharger cet article au format PDF pour un meilleur confort de lecture. Toute reproduction ou diffusion interdite.

[dkpdf-button]



Laisser un commentaire