Histoires de la Horde

PRISME

Temps de lecture : 4 minutes

14 décembre 3303, 

Lieu inconnu

Les images des attaques tournaient en boucle sur les écrans de la petite salle insonorisée. Alvinia avait tenu à organiser cette rencontre dans un endroit tenu secret et s’extirper de l’Orichalque au milieu de ce marasme n’avait pas été simple.

-« Cette fois c’est la bonne« , affirma le Regisseur qui l’avait accompagné.

-« Non » répondit sèchement Alvinia. « Nous n’avons encore que peu d’indices. Certes ces images sont éloquentes, et je doute qu’il s’agisse d’un montage. Cependant il faut garder en tête que les attaques ciblent les intérêts d’AEGIS. Ce n’est pas un hasard. Gardons la tête froide, mais ne jouons pas les candides non plus« .

-« Je ne parlais pas des attaques, Alvinia. Je parlais de ce qui nous amène ici ce soir« .

Le Régisseur se tourna vers l’homme se tenant en face d’eux. Il avait un regard sombre et calme. Il portait sur son visage un masque mêlant l’intelligence et la brutalité. Il parlait lentement, pesant chaque mot.

-« Jamais vous ne pensiez en arriver là, n’est-ce pas ? » demanda t-il.

-« J’aurais aimé l’éviter, sans vous blesser commandant » lui répondit Alvinia en le dévisageant. « Mais nous avons franchi une nouvelle étape et devons nous préparer, maintenant. Avez-vous lu mes exigences ? »

-« Certainement Madame. J’ai lu votre code d’honneur pour les Agents et doit vous avouer qu’il est assez….spécial. Je crains que peu de profils ne correspondent. »

-« Le nombre n’importe pas. Je veux des pilotes avec une conduite irréprochable. Je veux des combattants qui ne soient pas des brutes excitées de la gâchette. Je veux des pilotes qui ont un objectif et s’y tienne sans s’éparpiller. Vous connaissez mon passé n’est-ce pas ? En clair je veux l’antithèse de ce que j’ai côtoyé. Je veux des Agents qui tuent avec la conscience de leurs actes et qui ne cherchent pas à prouver qu’ils sont les meilleurs. »

-« Le fleuret et non la massue….je vois« .

-« Vous avez compris, je vais essayer de ne pas refaire vivre le passé. » Elle inspira. « Je donne donc l’ordre de lancer la phase une de PRISME. Recrutez des agents dormants. Peut-être n’auront-ils jamais à se battre, mais ils le sauront et l’accepteront. Cependant, au cas où, ils seront prêts. Activez les Agents de PRISME commandant en ne recrutant que des purs et des pilotes d’honneur ! »

-« Ils respecteront le code et engageront les Thargoids uniquement quand l’ordre sera donné, je m’y engage« .

-« Bien. Faites moi un rapport quand ce sera prêt« . Alvinia se retourna et se dirigea dignement vers le sas menant au hangar où se trouvait le Philby. PRISME allait être activé et des Agents disséminés aux quatre coins de la Galaxie, prêts à bondir comme un fauve dès qu’elle en donnerait l’ordre.

En cet instant elle pensa aux sauveteurs de MediCorp qui tentaient de sauver des vies au milieu du chaos. A l’image des sauveteurs qui s’engageaient à secourir sans armement, les Agents de PRISME auraient un choix à faire. Du reste, l’un d’eux était déjà fait, car aucun de ces Agents qui seraient le fleuron de la Horde concernant les Thargoids, ne devait avoir détruit de Thargoids. Ils devraient rester vierges jusqu’à ce qu’il soient autorisés à détruire leur cible. Et ce n’était là que la première des règles du code d’honneur des Agents de PRISME.

 

REJOINDRE PRISME

 

[dkpdf-button]

 


 



Laisser un commentaire