Écho de la Horde

L’Écho – Interview de fin d’année !

Temps de lecture : 12 minutes

 

« Bonsoir, les galériens de l’espace. À l’approche de l’année 3304 nous avons décroché la lune pour vous ! En piste les artistes »

Salut les amis, c’est Lin Liu Armant et Marco Fildoni qui vous parlent avec, en face de nous, assise une surprise de taille : l’unique et la véritable Madame Alvinia de Messalina qui a accepté de répondre aux questions glanées ici et là au sein de la Horde. On l’écoute.

 


Echo de la Horde : Bonsoir Madame de Messalina, cette interview est aussi attendue des Atlantes que les résultats du dernier loto. Merci donc pour votre présence et de bien vouloir vous prêter à cet exercice périlleux.
Alvinia de Messalina : Bonsoir Messieurs et merci pour cette comparaison tout à fait…..remarquable ! Tout le plaisir est pour moi. Commençons si vous voulez bien.

 

EH : Quand et en quoi consiste la prochaine Opération de la Horde ? Il est vrai que ces dernières semaines sont assez calmes et…
ADM : Ah ? Vous trouvez que c’est calme ? Je note ! Pour en revenir à la question, nous préparons bien une nouvelle opération, mais je n’ai pas encore assez d’éléments pour vous donner une date précise. Elle devrait, sauf si de nouveaux événements interviennent d’ici là, s’articuler autour de la Recherche Thargoids puisque liée à PRISME dont nous allons certainement parler dans quelques minutes.

 

EH : Nous avons reçu plusieurs questions concernant le système où devrait s’établir MediCorp et certaines de ces questions concernent l’attitude des pilotes quant à l’augmentation de l’influence, sa gestion, etc.
ADM : C’est une question importante, mais finalement assez simple à cerner. MediCorp, en s’implémentant officiellement dans un système, veut asseoir ses missions et prérogatives sur le long terme. Si la Wing Atlantis est une flotte nomade, MediCorp est une institution plus classique. En cela « savoir où trouver » MediCorp est une chose importante tant au niveau fonctionnel que pour son message. Pour autant nous n’avons pas de velléités politiques ou de gestion de systèmes, car ceci n’est pas, et ne sera pas, une priorité. Pour autant, il est évident que certains pilotes, peut-être même au sein de la Wing Atlantis, seront désireux d’entretenir la réputation de MediCorp, je ne vois pourquoi je les empêcherais d’agir de la sorte. La question sera cependant préoccupante en cas de conflit ouvert avec une autre sous-faction, mais nous n’en sommes pas là.

 

EH : Abordons maintenant l’actualité brûlante, les Thargoids et PRISME. À propos de ce dernier est-ce que vous, personnellement, vous allez engager les Thargoids si PRISME passe en phase active ?
ADM : Tout d’abord vous devez comprendre que je ne suis pas PRISME et n’en fais pas partie. PRISME est avant tout un groupe de recherches et de questionnements sur les Thargoids. Ce groupe a toute latitude pour gérer les affaires Xéno en respectant une Charte volontairement contraignante. La Wing Atlantis a beaucoup d’objectifs, et Déméter en est l’un de ses principaux. Pour autant, nous ne pouvons pas rester « attentistes » vis-à-vis de ce qu’il se passe autour de nous. Il se passe des choses graves et nous devons nous en occuper, mais en restant objectif, pragmatique et avec la tête froide. Et, pour répondre plus précisément à votre question, non je ne pense pas que j’engagerai personnellement un jour les Thargoids, sauf en désespoir de cause naturellement. Ma mission est autre.

 

EH : Une autre question concernant PRISME : Le cmdr Ptolemeus et son amie le Dr Mary Curry s’inquiètent des conséquences éventuelles de Prisme. Mary Curry craint qu’il n’y ait une corrélation entre les attaques des stations et la guerre anti-alien. avez-vous mesuré ce risque en lançant le projet Prisme ? Ne craigniez-vous pas que Prisme, s’il doit être activé, ne contribue à une escalade qui risque d’embraser toute la bulle humaine?
ADM : Ces questions ne sont pas simples et lourdes de sens. Comme je viens de le dire, la Wing Atlantis n’a jamais été pacifiste, loin de là. Elle n’est pas non plus béate et figée, elle bouge, réagit, mais se refuse par son essence même, à suivre le mouvement sans prendre le temps de la réflexion et de l’analyse. En cela la Wing Atlantis se distingue une fois encore de beaucoup d’autres gouvernements ou regroupements de pilotes. PRISME est une réponse qui me semble tout aussi adaptée aux Thargoids que l’est MediCorp. Regardez comment nos sauveteurs, en l’espace de quelques mois, ont essaimé partout dans la Galaxie. En mai dernier personne ne se souciait de sauver des pilotes en danger, aujourd’hui MediCorp est perpétuellement sollicité pour des opérations de tous types. Il en va de même pour PRISME : si nous atteignons notre objectif, nos Agents apporteront une certaine « tenue », un certain « code » vis-à-vis des affaires Thargoids. Non, ces Agents ne sont pas des têtes brûlées qui foncent sans réfléchir parce qu’AEGIS leur dit de le faire. Non, ces Agents ne sont pas des fous sanguinaires ni des barbares. À y réfléchir ils sont plus proches de ce que les Samouraïs étaient du temps de l’ancienne terre. Ils analysent posément les choses, méditent, réfléchissent et se préparent. S’ils décident ensemble que la seule issue est l’affrontement, ils s’entraîneront et excelleront dans cet art, mais en se gardant d’apporter une mesure adaptée à la situation. ni plus, ni moins.

Là encore, cette question souligne que nos agissements « hors cadre » et inattendus sont source de beaucoup d’interrogations. C’est le but recherché !

 

EH : Nous avons eu plusieurs échanges avec Albert Blondin et.. 
ADM : Blondin ! Si vous saviez combien de mots terriblement vulgaires riment avec Blondin ! Faites le calcul, le nombre est inversement proportionnel au QI de cet homme !

 

EH : …pardon…je note Madame, cependant il a posé quelques questions que nous vous avons résumées. Albert Blondin souhaiterait savoir ce que vous inspire la politique somme toute mesurée d’Alexandra Gidh, nouvelle porte-parole des Black Birds? Le rapprochement en termes d’analyse stratégique de la situation pourrait-il changer les relations entre la Horde et le Consilium, voire déboucher sur une alliance contre les Thargoïds si la menace venait à se préciser et à s’étendre à la bulle humaine?
ADM : Je vais être claire et directe. Ce que font les Black Birds ne nous intéresse pas le moins du monde. De notre point de vue, nous avons échangé quand il était encore temps, vis à vis de la retenue à avoir quant aux Thargoids. Les Black Birds ont confirmé par leurs actes une trajectoire totalement différente de la nôtre, à tel point que je doute que nous puissions avoir à nouveau de quelconques collaborations. Je pense que PRISME aurait sans doute être pu ce point de rencontre, mais quand j’ai remis au Consilium le contenu du Rapport Atlante ces derniers ont préféré continuer sur leur lancée. Les Black Birds restent tels qu’ils l’ont toujours été, refusant toute retenue et voyant le monde de manière manichéenne même à la lumière d’éléments aussi troublants qu’inattendus. Il me semble qu’ils ont fait leur choix, et je ne partage absolument pas ce dernier, mais je le respecte. Néanmoins ce choix a probablement scellé toute éventualité de rapprochement entre nous. Ils resteront ad vitam aeternam les mêmes, en dépit du fait que leur hâte à détruire les Thargoids sans le moindre questionnement apparent va peut-être contribuer à un terrible danger pour nous tous. Pour finir, je vous avoue n’avoir absolument aucune confiance en cette pseudo pondération de la nouvelle porte-parole que je trouve aussi peu franche que non convaincante.

 

EH : Encore de la part de Monsieur Blondin : Pensez-vous que les attaques de stations par les Thargoïds sont sur le point de se multiplier ? Auquel cas, quelle sera l’attitude de Medicorp ? MediCorp ou vous participerez à la reconstruction de ces bases ?
ADM : Concernant la reconstruction des bases, nous sortons du périmètre de MediCorp. De plus, jusqu’à maintenant, les intérêts attaqués sont liés à des organisations comme AEGIS qui sont, je le pense, liées à ces attaques d’une manière ou d’une autre. Si secourir des victimes est une priorité pour MediCorp et les Atlantes, construire ou reconstruire les intérêts d’AEGIS ne le sont pas pour le moment. Pour autant, comme il a toujours été, les pilotes de la Horde sont libres et responsables de leurs agissements.

 

EH : Quelques questions plus personnelles maintenant pour alléger un peu le débat.  Comme vous le savez, le T10 defender est maintenant disponible sur les chantiers navals. Allez-vous en acheter un ?
ADM : Moi ? Un T10 ? Pourquoi ? Si je ne doute pas une seconde que nous aurons des T10 qui rejoindront notre flotte, je préfère me limiter à mon fidèle Cobra.

 

EH : Très bien. Maintenant, entrons un peu plus dans ce qui concerne votre vide privé. de nombreuses questions nous sont parvenues concernant votre vie de couple et les projets liés.
ADM : Et bien je comprends que ma petite personne puisse intéresser certains, mais je ne suis ici qu’un simple rouage et ma vie privée…..est privée. Je n’en dirais donc pas plus.

 

EH : On nous a demandé, toujours pour rester dans la sphère de votre vie personnelle, si vous aviez un péché mignon, une marchandise rare que vous affectionniez ?
ADM : Et bien, sans entrer dans de trop personnels détails, je dois bien reconnaître que l’une des rares choses qui me soulage de ces effets néfastes et douloureux de ce poison qui me ronge est de déguster une tasse de bon Thé Fujin.

Pour finir, si je peux, j’aimerais adresser tous mes vœux pour cette année 3304 qui va, dans quelques jours, nous ouvrir ses portes. Courage et espérance seront sans doute des vertus salutaires, car vous et nous ignorons si nous serons encore là dans un an..mais nous ferons ce qu’il faut pour que ce soit le cas, comptez sur moi !

Bonne soirée Messieurs.

 


 

A la prochaine, si c’est pas avant !

 



Laisser un commentaire