Crépuscule

Crépuscule – Chapitre 10

Temps de lecture : 3 minutes

Je n’en peux plus.

Je ne veux plus de cette double vie que je mène depuis trop longtemps. Je ne supporte plus tous ces mystères, tous ces secrets trop lourds à porter, toutes ces trahisons.

Le temps des mensonges est terminé.

Je suis Ptoléméus.

Et je vais raconter mon histoire.

 

En hommage respectueux aux créateurs d’Elite : Dangerous, à la Wing Atlantis, aux Black Birds – et au cmdr Aymerix,  celui par qui les aventures arrivent.

 

 

Chapitre 10

Epilogue – Hexedit

 

La Flotte se dispersa rapidement. Sa mission consistait à recenser les bases abandonnées dans le Rift, et à scanner les planètes à ammoniac susceptibles d’abriter une vie insectoïde. Avant de passer en hyperespace, le Régisseur m’avait donné l’ordre de rentrer dans la bulle humaine, où je devrais attendre de nouvelles instructions. Je décollai donc, et fis route vers les mondes habités, laissant les appareils d’exploration de la Horde se diriger vers le Zurara, un vaisseau-fantôme qui venait d’être découvert encore plus loin, de l’autre côté de la Faille.

Je voyageais depuis plusieurs jours lorsque je sentis une présence à mes côtés. Je frémis. Je me forçai à ne pas regarder, trop sûr de ce que j’allais apercevoir. J’étais couvert de sueur. Au bout de plusieurs heures, n’y tenant plus, je laissais glisser mes yeux vers la droite. J’entrevis une griffe, un morceau de tarse, une carapace de chitine. Je fus pris d’un haut-le-corps. L’épouvante me saisit. Mes mains tremblaient sur les commandes. Ma vision devenait  floue, je n’arrivais plus à lire les cadrans sur le tableau de bord.

Fébrilement, je tirai de ma poche un flacon sur lequel était seulement noté le mot Hexedit. J’en débouchai difficilement le couvercle, en tentant de ne pas en renverser le contenu. Je pris une pilule. Une seule. Elle devrait suffire, pensai-je.

 

Fin

de l’épisode.

 

 



Laisser un commentaire