Histoires de la Horde

Sur les traces de Blondin

Temps de lecture : 5 minutes

Juillet 3304, 

L’Orichalque, cabine du Régisseur

Cette aventure est liée à l’opération N°7 de la Horde.

 

 

-« J’ai beau écouter tes arguments depuis une demi heure, je ne vois pas en quoi ce message intéresse la Horde.On parle de Blondin, bordel ! Qui lit les articles de ce journaliste aigri et dont le discours reste toujours aussi borné ? »

-« Mais cet article est différent, et nous devons tout faire pour le récupérer avant sa publication. Il pourrait réellement impacter la Horde et compromettre son avenir. »

 

Le Régisseur regardait intensément l’holo crypté remis par un ancien Agent toujours au service d’Alvinia de Messalina. Le rapport de l’Agent était accompagné d’un extrait de message. S’il fallait bien reconnaître quelque chose à ce Blondin c’était qu’il cachait bien son jeu ! Ce journaliste n’avait pas comme seule qualité de s’en prendre systématiquement à la Horde comme source de tous les maux, il avait un esprit complexe et retors comme le démontraient les codes s’affichant sur le holo.

 

-« Les crypto n’ont pas cassé le code ? »

-« Non, pas encore. Il ne voient aucune logique, ils sont dans le brouillard. Raison pour laquelle je veux faire appel aux Atlantes. »

-« Tu es sérieuse ? Tu veux balancer ça aux Atlantes ? Tu n’es pas sans savoir qu’il y a plus d’espions au sein de la Horde que de neurones dans la tête de ce journaliste de Vox Very Crasse (Le Regisseur ne se privait jamais de balancer ce jeu de mot de son cru, ce qui faisait généralement sourit poliment ses interlocuteurs, la subissant sans relâche). »

-« Je n’ai pas le choix, et ce sera un challenge que relèveront les Atlantes à n’en pas douter. Ce ne sera pas le premier ni le dernier. Nous devrons arriver les premiers à localiser Blondin et récupérer cet article. »

 

Le Régisseur commençait à bien connaître le leader de la Horde si bien que le moindre mouvement de visage d’Alvinia ne lui échappait plus. Si elle arrivait à masquer ses émotions à la perfection pour la plupart des gens, cela commençait à devenir complexe avec le Régisseur. Elle avait eu un léger mouvement de la bouche en terminant sa dernière phrase, et ça ne lui avait pas échappé.

-« Tu ne me dis pas tout Alvinia. Tu veux vraiment mettre route la Horde pour un simple torchon que personne ne lira, dis-moi ? Il y a autre chose, n’est-ce pas ? »

 

Elle ne répondit pas le fixant de ses yeux cybernétiques avec une intensité qu’elle lui réservait. Ce regard vous tétanisait et usait de mots que qu’aucune parole ne pouvait rendre. Ce regard en disait plus long que tous les discours. Alvinia ne faisait jamais rien par hasard. Dans son esprit aucun tiroir de pensée ou de logique n’était qu’un simple tiroir. Tous possédaient des doubles ou triples fonds. La recherche de Blondin était l’un de ceux là, et il ne dérogeait pas à la règle.

Le Régisseur se ravisa :

-« Ne dis rien. Je préfère. Espérons simplement que nous n’aurons pas à affronter les Black Birds. Au moins je t’aurais prévenu. »

 

Sur ces paroles il quitta sa cabine et se rendit sur le pont pour passer des ordres pouvant mettre toute la flotte en danger. Si elle disait vrai, cette mission serait risquée et l’issue dangereuse pour eux tous.

Il fallait retrouver Blondin, et vite !

 

[dkpdf-button]


2 commentaires

  1. Isaiah
    22 juillet 3304 à 23 h 07 min

    Merci Jevais aller jeter un oeil !

    Envoyer

Laisser un commentaire